La faune et la flore

La flore

Le milieu forestier représente 141 hectares au total soit 50,1% du territoire communal , essentiellement localisé sur les parties nord et sud du territoire communal où les conditions de culture sont les plus difficiles ( terrains superficiels, pente).

La forêt de Laissey présente une très grande diversité :

  • Chêne pubescent, tilleul, érable à feuilles d’obier (23%)
  • Erable sycomore (11%)
  • Erable, frêne, orme (14%)
  • Tilleul à grandes feuilles, chêne sessile (11%)
  • Tilleul à grandes feuilles, if, noisetier (10%)

Plan de la forêt communale – ONF

 

Directive habitats naturels

Ce milieu est concerné par la directive de l’Union européenne 92/43/CEE concernant la conservation des habitats naturels ainsi que des espèces de la faune et de la flore sauvages.  Il s’agit d’une mesure prise afin de promouvoir la protection et la gestion des espaces naturels à valeur patrimoniale  dans le respect des exigences économiques, sociales et culturelles.

Cette directive s’appuie sur un réseau de sites écologiques protégés, le réseau Natura 2000.

 

Habitats rocheux

  • Eboulis grossiers montagnards,
  • Eboulis collinéens et montagnards,
  • Parois verticale sur roches calcaires en situation héliophile,
  • Parois verticales sur roches calcaires en situation ombragée,
  • Grottes non exploitées.

 

Pelouse

  • Pelouse collinéo-montagnarde,
  • Pelouse xérophile collinéo-Montagnarde,
  • Pelouse xérophile de rebord de falaises sur sol lithocalcique,
  • Pelouse xérolines sur sols peu profonds,
  • Ourlets.


Les milieux semi-ouverts

Les haies et les bosquets sont très rares sur l’ensemble du territoire communal en raison de l’importance forestière et de la zone urbanisée.

Les limites du village au sud jusqu’au Doubs et au nord de façon plus résiduelle, sont marquées par la présence de jardins et de vergers qui marquent une transition entre zone bâtie et milieu naturel. Ces zones ont une qualité paysagère et écologique avérée, et offrent de multiples vues sur le milieu naturel depuis la zone bâtie. La préservation de ces jardins et vergers de toute urbanisation est primordiale car ils marquent une partie de l’identité de la commune.

 

Espèce protégée au niveau national

 

Pyrole à feuille rondes (pyrola rotundifolia L.) 

pyroleferonde


Espèces protégées au niveau régional

 

Aspidium à cils raides (polystichum setiferum) relativement abondant Côte de Vaite

polystichum_setiferum_proliferum

 

 

Daphné des Alpes ( Daphné alpina L.) Croix de Souvance et falaises

daphne-des-alpes

 

 

Limodore à feuilles avortées ( Limodorum arbortivum ) Souvance, chênaie pubescente

limodore

 

 

Oeillet de Grenoble ( Diantus gratianopolitanus ) Souvance , Cote de Vaite

oeillet-de-grenoble

 

Cueillette réglementée

Vois la liste des espèces dont la cueillette est réglementée par arrêté préfectoral (interdiction de prélever les parties souterraines et limitation de la cueillette à ce que la main peut contenir) :

 

Aspidium lobé

aspidium-lobe

 

 

Bois joli 

bois-joli

 

 

Nivéole

niveole

 

 

Fragon

fragon

 

 

Muguet

muguet

 

 

Ornithogale des pyrénées

ornitho_pyrenaicum

 

 

Houx

houx

 

 

Tamier commun

tamier

 

 

Espèces d’intérêt local

  • Arbustes : Nerprun des Alpes, Amélanchier, If.
  • Herbacées : saxifrage paniculée, Drave faux aizoon, Tabouret des montagnes, Valériane des montagnes, Rumex à ecussons, variété à fleurs blanches de Campanule à feuilles rondes. 
  • Fougères : Asplenium fontanum, Asplenium adiantum-nigrum, Asplenium viride.

Liste des espèces végétales rencontrées

  • 222 herbacées
  • 44 arbustives
  • 30 arborescentes
  • 15 fougères et 13 mousses, soit un total de 324 espèces.

Source : rapport de présentation de la carte communale de Laissey établi par le cabinet d’urbanisme Fréderic JAMEY (2009)


L’Arboretum

A côté du cimetière
RD266
25820 LAISSEY

Il s’agit d’un espace paysager qui présente de nombreuses espèces d’arbres ou d’essences ligneuses sous forme de collections .

  Plan de l’Arboretum de Laissey

 

Certains arbres ont dû être abattus alors qu’ils apparaissent toujours sur le plan. 


La Renouillerie

Le lieu humide “la Renouillerie” est un lieu présentant un intérêt patrimonial par sa flore et sa faune spécifique.

Vous apercevrez la Rêverotte (dans le langage local) entre le 2 et le 4 Grande Rue, du côté de la véloroute.


 

La faune


Le milieu terrestre


Quelques espèces vivant à nos côtés : chauves-souris, sangliers, c
hamois, renards, chevreuils, cygnes, canards col vert, hérons…

 

Les milieux aquatiques

Quelques espèces vivant dans le Doubs : t
ruites fario, truite arc-en-ciel, ombles de fontaine, ombles chevalier, cristivomers, ombres commun, corégone, brochets, sandres, blacks-bass, écrevisses (pattes rouges, des torrents, pattes blanches, pattes grêles), grenouilles vertes et rousses, carpes…

Arrêté préfectoral de la pêche en eau douce


Page précédente
Retour au portail “DECOUVREZ NOTRE VILLAGE”


Page mise à jour en août 2020